Un enterrement bling bling

Voiture dans une toute petite rue
©gratisography

« Le suicide est un péché que l’église ne saurait tolérer. » Un pincement lui déchire toujours le cœur lorsqu’elle passe devant le monstre de pierre qui a refusé d’enterrer son fils. Chaque jour, à l’approche de la petite place, son pas se fait moins traînant, son dos se redresse et, les lèvres pincées, elle défie Dieu.

Aujourd’hui une vague rumeur fébrile parcourt les rues. Elle ne sait pas pourquoi mais son cœur bat plus fort. Elle presse le pas, elle court presque sur les derniers mètres.

Elle se fige, tétanisée. Autour d’elle, une foule de plus en plus dense s’agite et murmure. Elle ne voit plus que la banderole avec, dessus, écrit en grosses lettres : « Tu as conquis Rome, maintenant tu vas conquérir le paradis. » 

C’est d’abord un point noir à la périphérie de son regard, un léger martèlement qui frappe à son oreille. Et tout à coup ce sont 6 chevaux noirs qui font leur apparition. Majestueux, il tire un carrosse de métal noir digne de Cendrillon sur lequel trône un catafalque entrelacé de dorure à l’or fin. À travers les fleurs, elle entrevoit un cercueil de bois clair.

Alors que l’équipage fait halte devant les portes de l’église, les premières notes traînantes et angoissantes du parrain font taire l’assistance.

Hier encore, Rita tenait avec la rage.

Aujourd’hui, un pétale de rose se dépose sur ses joues en feu.

Aujourd’hui, l’église enterre un mafieux.

Lire la véritable actu

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s