(R)assure-moi

©stas kulesh
©stas kulesh Unsplash

Une micro-nouvelle qui sera toujours là pour vous.

Un craquement sourd, un hurlement de douleur strident puis plus rien. Irène, les mains rougies par l’eau de vaisselle, s’est immobilisée devant l’évier. Tétanisée, elle tend l’oreille dans l’espoir qu’un autre bruit vienne contredire le premier. Puis une décharge d’adrénaline cinglante la pousse à travers la maison.

La porte d’entrée claque dans son dos, ses pieds nus se gorgent d’eau au contact de la pelouse. La première chose qu’elle voit ou plutôt qu’elle ne voit plus c’est un morceau d’environ 1 mètre de la barrière que son mari a construite autour de la cabane. Son regard glisse le long du tronc.

Au pied du vieux chêne, elle voit le corps de Samy, son fils. Même d’aussi loin elle ne peut pas rater l’angle presque droit que forment ses jambes par rapport à son tronc. Des gargouillis s’échappent de sa gorge. Tout en continuant sa course, elle glisse une main maladroite dans sa poche et en sort son téléphone :

– Allez, répond !! Ah, Allô Nectarine !? Mon fils vient de se blesser tout seul !

– Pas de panique, vous avez votre numéro de sociétaire ?

– Non. J’ai que mon nom: Gnay.

– Alors voyons cela… Ah voilà ! Madame Irène Gnay. Vous avez un contrat « je m’en fous si je suis tétraplégique » vous êtes donc indemnisés en cas d’accident grave.

– T’entends ça mon chéri, tout va bien se passer, on est assuré ! Maman appelle les pompiers maintenant.

Voir la vrai pub.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s